A Carefree Play

20h. Texte, mise en scène et scénographie: Yi?it Sertdemir Chorégraphie : ?lyas Odman Durée : 50 min Grâce à une habile mise en abîme de la représentation, la talentueuse compagnie turque tend un miroir au spectateur et réussit un beau spectacle sur ce qu’est un public de théâtre. La salle de spectacle, ce lieu de tous les possibles… Surtout pour le spectateur : sur leurs sièges, en voici douze qui s’apprêtent à entrer dans la magie de l’illusion. Et ça ne manque pas, ils passent collectivement par tous les stades de l’émotion : attente, étonnement, effroi, empathie, indifférence, revendication et même transe… Dans ce tableau vivant, drôle et enlevé, la réception du spectacle devient elle-même spectacle. C’est comme un miroir (à peine) déformant : cette chorégraphie muette des comportements surfe sur un grand huit émotionnel, celui des personnages devant un spectacle qu’on ne voit jamais. Dans le troisième volet de sa trilogie Bedtime Stories à Kumbaraci 50, le jeune maestro turc Yi?it Sertdemir et son étonnante compagnie, nommée Théâtre après 18h, car composée pour la plupart d’amateurs stambouliotes rejoignant la scène après leur travail, développent une surenchère d’effets expressionnistes et d’humour noir. Les corps acrobatiques et les visages grimaçants de ces « spect-acteurs » rendent perceptibles l’objectif ultime du spectacle : la transformation du spectateur.