André Filippi (1902-1962) Peintre, imagier, santonnier

Musée de France. Fédération des maisons d’écrivains. Entrée libre. Gratuit. Ouvert du mardi au samedi de 12h à 18h. Fermé les dimanches, lundis et jours fériés. Fermeture exceptionnelle du 18 décembre au 5 janvier. Visites accompagnées (durée 1h30). Il étudie la peinture aux Beaux-arts de Toulon puis devient professeur de dessin au collège Rouvière. Les paysages du Var et ses villages inspirent principalement sa recherche d’artiste. Tout au long de sa carrière, il pratique le dessin, l’aquarelle et la peinture à l’huile. La gravure, par ses multiples possibilités techniques, l’attire également. On fait appel à lui pour illustrer des livres et des articles de journaux. Avec le peintre Henri Pertus, André Filippi réalise le fameux recueil sur les chansons provençales de l’Escolo de la Targo et crée le toujours actuel Salon des Imagiers provençaux. Son œuvre de santonnier le fait reconnaître du grand public. Ses fameux “santons puces”, hauts de 1,5 cm, avec leurs galbes enveloppants et couleurs chatoyantes nous ravissent.