Noces de sang

De ses étés d’enfance passés dans les villages pauvres de Castille, Daniel San Pedro a gardé d’heureux souvenirs et des images plein la tête. Les paysans, les bergers et leurs troupeaux. Leurs émotions intenses, à l’image de cette terre nourricière imprévisible et cruelle ! Après avoir mis en scène Yerma, deuxième volet de la trilogie de Lorca, le voici happé par la langue âpre et lyrique de Noces de sang, ses sentiments exacerbés, ses amours inavouées, ses passions déchainées dont on pressent dès les premiers instants l’issue fatale… Daniel San Pedro offre à Nada Strancar un rôle à sa mesure, celui de la mère, figure constitutive du drame, à Clément Hervieu-Léger et Georgia Scalliet de la Comédie Française, celui des jeunes fiancés pris au piège d’un destin qui leur échappe. Car leurs noces seront baignées de sang, de larmes, et de sang encore : cela n’en finira-t-il donc jamais ?