Deux polonaises en Sibérie, et leurs années d’errance

17h45. Par Marysha Gomes-Holdakowska de l’Amicale franco-polonaise du Var. Marysha Gomes-Holdakowska fait partie de ce million et demi de Polonais déportés dans les goulags sibériens par les Soviétiques. Elle avait 6 ans, quand elle fut envoyée avec sa mère vers cette “Terre inhumaine”, avec, pour tout bagage, un oreiller sous le bras. Leur errance durera près de 3 ans. Elles devront leur salut à l’Armée polonaise du général Anders, parvenant, après un parcours chaotique, à sortir de l’URSS, en passant par l’Ouzbekistan, l’Iran, le Pakistan, l’Ouganda et Madagscar, et enfin Toulon.