Dieudonné

18h. Dans ce spectacle, Dieudonné s’interroge sur la surexploitation de cette expression dans la sphère politico-médiatique. Il décortique avec drôlerie, les mécanismes de construction de cette haine artificielle. Une haine de synthèse, irréelle, inventée par le maître pour faire taire l’esclave. Qui sont vraiment tous ces bien-pensants qui pointent du doigt la haine de l’autre…, Dieudonné s’amuse à y répondre..