Épître aux jeunes acteurs pour que soit rendue la parole à la parole

Avec ce texte, Olivier Py ne s’adresse pas uniquement aux acteurs. Ou alors c’est une lettre ouverte en forme de comédie satirique adressée aux acteurs que nous sommes tous quand nous jouons notre vie sur la scène improbable de notre propre théâtre intérieur. Dans le grand cirque des communicants d’aujourd’hui, une tragédienne, reflet d’un monde passé, découvre avec stupeur l’homme moderne qui a perdu tout espoir en la Parole. Avec poésie, humour et dérision, elle interpelle cet homme-communicant enfermé dans ses « bla-blas » quotidiens porteurs de non-sens, mais transformant l’Homme en bête de cirque. Comédie satirique ou tragi-comédie, cette pièce cherche à bousculer le spectateur par le rire et la réflexion, l’étonnement et l’émotion. Le bousculer pourquoi ? Pour mieux partager un peu d’amour et beaucoup de joie (ou inversement) grâce à la Parole retrouvée.