Funérailles de la Reine Marie

Avec le Madrigal de Provence. Programme pour chœur et orgue. Musique de Purcell, Britten, Dowland, Thomas Keck. Direction Sébastien Boin. Orgue Nicolas Loth. Sacred and Profane, une des dernières œuvres de Benjamin Britten, fut composée à partir de huit poèmes médiévaux anglais agencés de sorte à y opposer directement la jeunesse à l’inquiétude face à l’imminence de la mort, traitée tantôt de façon excessivement poignante, tantôt sous la forme d’une ironie noire très « british ». Le programme tout entier, jalonné de courtes pièces de John Dowland ainsi que d’une création de Thomas Keck, repose sur ce contraste saisissant. La Musique funèbre pour la Reine Marie, œuvre phare de Purcell, fut composée à l’occasion du décès de Marie II d’Angleterre à l’âge de 32 ans. En quelques accords des cuivres, le décor en est posé, un noir étincelant, brillant de mille feux éteints.