Ghazals

À 19h. Pour sa deuxième création en tant que chorégraphe, Asha Thomas (que l’on a vu danser aux côtés de Raphaëlle Delaunay dans Bitter Sugar en 2009 et Eikon en 2011) a choisi le souffle mystique des vers soufis du grand poète Persan Hafez qui depuis 700 ans, au fil de leurs nombreuses traductions, célèbrent l’amour inconditionnel, l’extase de l’union et le rétablissement spirituel. En alliant les vocabulaires de la danse contemporaine et post-moderne – à la sonorité des mots du poète et à la rythmique de la musique rap, elle nous donne à entendre et à voir leur pureté et leur intemporalité. Pour en donner sa propre interprétation, Asha Thomas a sollicité le regard extérieur du chorégraphe Ronald K. Brown qu’elle a rencontré chez Alvin Ailey lorsqu’elle était danseuse principale de la compagnie.