La Curva

La courbe – la curva en espagnol – c’est le nom d’un petit théâtre parisien dans lequel le génial Vicente Escudero se produisit en 1924. C’est de ce simple nom que l’imagination d’Israel Galván (dont La Edad de Oro a été présenté à Châteauvallon en mars 2011) a fait surgir tout un univers. Et puisque le son est une vibration et que la vibration est une courbe, c’est aux cordes vocales d’Inés Bacán et à celles du piano de sylvie Courvoisier, rytjmées par les palmas de Bobote, qu’ils ont confié le soin de recréer par leurs tensions cette courbe, cette inflexion de l’espace, dans laquelle la silhouette incomparable d’Israel Galván fera surgir, affûtées ou sinueuses, ses propres lignes chorégraphiques.