Le Silence de Molière

Du mardi au samedi à 20h, le dimanche à 16h. De Giovanni Macchia ; Traduction Jean-Paul Manganaro et Camille Dumoulié ; Adaptation et mise en scène : Marc Paquien Avec Ariane Ascaride et Loïc Mobihan. Création Théâtre Liberté 2015 Ariane Ascaride incarne le personnage énigmatique d’Esprit-Madeleine, fille unique de Molière qui, à la gloire, préféra l’effacement. Dans Le Malade imaginaire, son père lui écrit un personnage : elle refuse de le jouer. Âgée d’à peine huit ans, la jeune Madeleine tient déjà tête au monstre sacré. Quatre représentations après, Molière quitte le plateau et meurt. Il entre dans la légende, abandonnant sa fille aux pamphlets et rumeurs qui circulent… Est-ce la raison des tourments qui la rongent ? Et pour lesquels elle refuse d’intégrer ce monde auquel elle était promise, préférant une vie rangée et effacée. Mise à la question, elle se livre et se dérobe, déterre les secrets enfouis… À travers le temps et par l’artifice de la fiction, l’énigmatique fille de Molière se confie. En se basant sur des faits authentiques, l’auteur italien Giovanni Macchia dresse cet intrigant portrait psychologique et pénètre le labyrinthe des non-dits pour révéler l’homme Molière derrière l’artiste. Après La Locandiera avec Dominique Blanc (donné au Liberté il y a deux ans), Marc Paquien éclaire à nouveau les zones d’ombre d’un destin de femme. Ariane Ascaride offre toute sa subtile présence à ce personnage mystérieux et fascinant.