Les âmes offensées – Le crayon de Dieu n’a pas de gomme

À 20h. Au Nord, les derniers chasseurs inuits sonnent le départ de la chasse : ils traquent encore le phoque tandis que s’implantent progressivement les compagnies internationales convoitant pétrole et gisements miniers. Au Sud, les campements de fortune des communautés Soussou se nichent dans les mangroves de Guinée qui constituent un rempart entre mer et terre, à l’abri des regards… Sur une mise en scène de Macha Makeïeff, Philippe Geslin partage son enthousiasme et ses inquiétudes sur les « coulisses » du monde qu’il sillonne en ethnologue proche des réalités sociales. Fondateur du premier laboratoire de recherches en anthropotechnologie, ce passionné use de la photographie comme d’une écriture, rendant compte par le sensible du « fantastique social » décrit par Pierre Mac Orlan. De sa voix douce, il déploie sous nos yeux ces territoires fantastiques, conjuguant le verbe et les images, pour saisir le quotidien de communautés fragilisées.