Novecento

À 20h30. Billetterie : points de vente habituels, librairie Le Carré des Mots ou sur www.theatre-liberte.fr Fable musicale d’Alessandro Baricco mise en scène et interprétée par André Dussollier (et Pierre François Limbosch). Création et direction musicale Christophe Cravero. Nommé « 1900 » d’après son année de naissance par le matelot qui l’adopte, Novecento joue du piano sur un bateau qu’il n’a jamais quitté. Le monde des hommes, côtoyé de près à chaque escale, n’est-il pas un clavier trop grand pour lui ? Les 88 touches de son piano ne suffisent-elles pas à son bonheur ? Incarnant la quintessence de l’âme de l’artiste, tel l’Albatros de Baudelaire, Novecento fascine par sa grâce dans les airs (musicaux) alors qu’il reste totalement inadapté à la vie en société. André Dussolier incarne ici l’ami de Novecento, le trompettiste de l’orchestre qui inspire les chorus et improvisations jazz et classiques des quatre musiciens multi-instrumentistes avec lesquels il partage la scène. Une croisière en première classe, drôle et enlevée, avec un comédien au sommet de son art.