Récital

La pièce a été créée en 1998 et son audacieuse association entre hip-hop et ornementations musicales arabo-andalouses en surprit, à l’époque, plus d’un. Véritable phénomène, Récital propulsait la compagnie Käfig et son chorégraphe Mourad Merzouki hors des cités de banlieue en confirmant l’originalité de leur ligne artistique et propulsait par là-même le hip-hop hors des clichés sociaux. La surprise est passée (le hip-hop a depuis gagné ses lettres de noblesse) mais l’émerveillement devant la fusion parfaite de la chorégraphie, physique et poétique, de la partition de Franck De Louise, mélange du violon et d’effets sonores de la talk-box, et des trouvailles visuelles, incontestablementdemeure.