Sakinan Göze çöp Batar

Christian Rizzo a créé pour Kerem Gelebek, danseur turc installé en France, un solo sur l’exil au sens large, l’exil de soi-même, quand l’être se perd entre ici et ailleurs. Construite comme une série d’études picturales, la pièce s’articule autour de ces objets que l’on emporte quand on part et autour desquels on se recompose une nouvelle intimité, ailleurs. Le danseur déploie ainsi son univers épuré de nomade dans des fragments dansés d’une grande beauté, délicats et poétiques.