The roots

De l’asphalte aux scènes de théâtre, reprendre et suivre les marques laissées au sol par les danseurs. Tracer le chemin, celui du Hip Hop. Regarder la racine pour comprendre le frémissement des branches. Avec The Roots, le chorégraphe Kader Attou, compagnie Accrorap, redéfinit les contours d’une danse à l’incroyable capacité à jouer des codes pour s’inventer indéfiniment. Autour de lui, onze interprètes, comme autant de vibration unique enrichissant le groupe de sa propre sève. Onze vibrations et un langage poétique qui lui est propre ebtre césure, tension, suspension, vitesse et retenue, puissance et lenteur…et qui trouve ici écho dans la musique, la scénographie et les lumières ciselées, de toute beauté. Chorégraphe, poète ou sculpteur? Sa matière à lui c’est le corps qui est poétique si le chorégraphe est sincère, si le danseur est juste et si la danse apporte cet indicible bonheur qui nous est commun : l’émotion!