Erik Satie – Mémoires d’un amnésique

On n’en compte qu’une poignée par époque, des artistes comme Erik Satie. Écartelé entre deux siècles, le compositeur a pris le parti de l’intemporel, affichant face aux canons classiques la désinvolture d’un esprit non-conformiste et farceur jusqu’a inventer le concept de musique d’ameublement ! Agathe Mélinand invite à découvrir les multiples visages de cet original à travers sa musique mais aussi ses mots. Codirectrice avec Laurent Pelly du Théâtre national de Toulouse, Agathe Mélinand entretient un rapport fusionnel avec la musique (Et Vian, en avant la zizique en 1998). Elle poursuit ici sa série de portraits d’artistes (Sade en 2009, Tennessee Williams en 2011, Edgar Allan Poe en 2013) plongeant quatre acteurs et deux musiciens dans une scénographie où la vidéo bouscule poétiquement les proportions et les volumes. Derrière la ligne claire des mélodies, elle révèle la complexité d’un artiste dont l’œuvre possède la luminosité et la légèreté d’une étincelle.